Le traitement des traumatismes chroniques par la cryothérapie corps entier Boréas

Le traitement des traumatismes chroniques par la cryothérapie corps entier Boréas

La cryothérapie générale joue un rôle important dans le traitement des traumatismes sportifs provoqués par des microtraumatismes répétitifs.

L’application des températures extrêmement basses sur le tissu conjonctif et sur le collagène permet d’améliorer la qualité de la guérison des éléments endommagés stabilisant les articulations, les insertions musculaires, les tendons et les ligaments.

Il est conseillé d’inclure la cryothérapie dans le programme thérapeutique du stade initial de l’affection de la coiffe des rotateurs.

Cette affection est fréquemment rencontrée aussi bien dans le sport professionnel qu’amateur, surtout dans les disciplines liées au lancer et dans celles où l’on se sert d’une raquette (le tennis, le squash, le badminton et le hockey) ainsi que dans la natation et l’aviron.

L’étroitesse du système musculaire stabilisant l’articulation du bras provoque une douleur intense et limite la mobilité de l’articulation. Dans ce cas-là, un diagnostic précis est indispensable pour établir le programme du traitement.

Dans le stade initial de l’affection de la coiffe des rotateurs, le traitement fonctionnel est la méthode la plus adaptée. Mais à un stade plus avancé une opération et ensuite une rééducation intense sont nécessaires.

L’application de la cryothérapie générale joue un rôle important dans ces deux méthodes. Le froid extrême fait diminuer la tuméfaction au-dessous de l’épaule et l’effet anesthésique permet de faire des exercices fortifiant pour le muscle deltoïde ce qui améliore la stabilité de l’épaule et permet de reprendre plus vite un entraînement technique.